• ...

LBO | Valther accompagne Sébastien Bonneville pour le MBI réalisé sur MIIDEX LIGHTNING.




Implanté à Plaisance du Touch près de Toulouse, Miidex affiche à son catalogue plus de 2 600 références destinées aux marchés du résidentiel, tertiaire, commercial et de l’industrie. Des produits commercialisés à des distributeurs professionnels de matériel électrique, des installateurs et électriciens indépendants ainsi qu'en grandes surfaces alimentaires ou de bricolage. La PME occitane, qui emploie 67 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 24 M€, pourrait faire figure d'exception parmi ses pairs sur l'année à venir. L'entreprise s'attend en effet à terminer l'exercice 2020 en légère croissance, tandis que le marché s'attendrait à une baisse moyenne d'environ 10 %.


Souhaitant aller encore plus loin, le dirigeant table sur une croissance de 20 % par an en moyenne pour Miidex. Pour ce faire, des acquisitions sont déjà à l'étude pour cette entreprise qui a, jusqu'à présent, appuyé son développement en interne. Mais son terrain de jeu pourrait apparaître limité. « Malgré la rupture technologique marquée par l'arrivée de la LED, les acteurs historiques sont toujours présents sur ce marché et laissent peu de place à de nouveaux entrants », note Sébastien Bonneville. Le LED offre toutefois à elle seule de fortes perspectives de croissance, de même que les produits connectés, segment encore peu adressé par Miidex, mais qui pourrait le devenir via la technologie Bluetooth. « Nous nous attacherons également à développer de nouveaux canaux de distribution grâce à l'intégration d'Hoplights, mais aussi avec la mise en place d'un canal direct vers les gros installateurs », prévoit le dirigeant.


Miidex acte son changement de propriétaires après douze années d'existence. Une cession motivée par la volonté de l'ancien actionnaire majoritaire du distributeur B2B d'éclairages, Pierre Lassalas, de s'adonner à de nouveaux projets. Laurent Laurier, qui l'avait aidé à fonder l'entreprise en 2012 conserve quant à lui un rôle opérationnel en tant que salarié. La totalité des titres est apportée à B&Capital - nouvel actionnaire majoritaire - et Bpifrance et l'entrepreneur Sébastien Bonneville. Le financement est complété par un levier apporté par Société Générale Midi-Pyrénées, Arkea, et la Caisse d’Epargne Midi-Pyrénées, pour une valorisation de l'entreprise qui tutoierait 50 M€.


Le nouveau dirigeant n'en est pas à son coup d'essai puisqu'il réalise ainsi sa quatrième reprise dans ce secteur. Un élément rassurant pour les fonds contactés par Beyond Solutions, conseil du dirigeant sur l'opération. Entamées il y a une dizaine de mois, les discussions de longue haleine en période de crise n'ont fait que confirmer le choix de Sébastien Bonneville. « Les études commandées par B&Capital à Roland Berger dans le cadre de la réalisation de ce deal nous ont permis d'affiner notre stratégie pour les mois à venir » explique-t-il. La société Hoplights, proposant à une clientèle industrielle des solutions de location d'éclairage sur cinq ans, développée par l'associé de Sébastien Bonneville devient quant à elle une filiale de Miidex.



Intervenants :


Cible :

MIIDEX LIGHTING


Vendeurs :

FONDATEURS (Pierre Lassalas, Laurent Laurier),


Acquéreur :

Sébastien Bonneville, B&CAPITAL, BPI FRANCE INVESTISSEMENT


Avocat Vendeurs :

OCTEINS AVOCATS (Frédéric Carol)


Avocat Acquéreur :

VALTHER (Velin Valev & Marie Kanellopoulos), GOODWIN, DEGROUX BRUGERE


Banque d’affaires Acquéreur :

BEYOND SOLUTIONS


Banques

SOCIETE GENERALE, ARKEA BANQUE ENTREPRISES, CAISSE D’EPARGNE MIDI-PYRENEES


Avocats banques :

AGYLIS AVOCATS (Frédérique Milotic)


Acq. DD

  • Juridique, fiscale & sociale : FIDAL (Sophie Wiesgerber, Mikael Maheust, Romain Falcon, Margaux Deschamps, Somya Habibi)

  • Financière : ODERYS



41 vues0 commentaire