top of page
  • akaczmarek6

PE | Valther accompagne la société OBJECTWARE pour son LBO Bis.


Valther accompagne la société OBJECTWARE et ses managers, David Pinto & Stéphane Cornut pour un nouveau LBO sur le groupe.


Fondé en 1999, le groupe Objectware est spécialisée dans le Conseil IT et la transformation digitale proposant à ses clients une offre IT globale et digitale, en les accompagnant dans l’optimisation de leur performance et leurs enjeux de transformations.


Cinq ans après son MBO avec BNP Paribas Développement, Objectware signe une nouvelle opération à effet de levier, avec dans le viseur une montée en puissance de la croissance externe. L'ESN conserve le même investisseur minoritaire, le mandat confié à Lincoln International et Servan Corporate Finance ne prévoyant pas d'ouverture à d'autres financiers. En revanche, la recherche de prêteurs a abouti avec l'unitrancheur allemand Apera. Cette dette in fine, composée de deux lignes dont une non confirmée, remplace donc la senior levée auprès de BNP Paribas, Crédit du Nord, Bred et HSBC, reconfigurée en 2020. Le choix de l'unitranche, pourtant plus chère, s'explique par sa grande flexibilité et le choix de n'avoir qu'un seul interlocuteur. Le management devrait monter d'ici un an jusqu'à 10 % du capital, derrière le dirigeant David Pinto (à près de 70 %) et BNP Paribas Développement à plus de 20 %.


Le groupe de 800 personnes a porté son chiffre d'affaires à 81,6 M€ en 2022, en hausse de 6 % après huit années fastes. Le recours aux acquisitions, visant les nordistes Leansys il y a deux ans et Actif Solution cette année, visait moins à soutenir la croissance (autour de 2 M€ de revenus pour chaque cible) qu'à étendre le maillage géographique. « Depuis 2014, notre croissance annuelle moyenne atteignait 25 % jusqu'en 2021. Malgré le ralentissement économique, la croissance organique du groupe demeure forte. Néanmoins, dans un marché où la taille critique est importante, si nous voulons continuer d’avoir une croissance sur un même rythme qu’historiquement, il devient nécessaire de réaliser des acquisitions », estime David Pinto. Sont désormais dans le viseur des ESN réalisant de 5 à 20 M€ de chiffre d'affaires. Plusieurs dossiers sont étudiés, dont l'un au moins très avancé. Aux implantations d'Objectware à Paris, Nantes, Bordeaux, Lille et Strasbourg pourraient s'ajouter à termes Lyon, Aix-Marseille et Toulouse. Hors de France, David Pinto espère aussi renforcer l'activité au Luxembourg, et regarde des opportunités en Suisse, Belgique, Espagne, Portugal et même en Allemagne.


Les rachats d'ESN devraient aussi permettre de développer de nouveaux secteurs, alors que la banque assurance génère encore 70 % des revenus, à l'image de Leansys apportant des références dans la distribution. La diversification du parc de clients a déjà débuté avec des références par exemple chez Sncf et RTE, Accor, France Télévisions, les Éditions Francis Lefebvre, Cdiscount et ArcelorMittal. Si certains dossiers se concrétisent, Objectware atteindra les 100 M€ de chiffre d'affaires en pro forma cette année. Objectif : 150 M€ et 1 500 salariés dans cinq ans.

 

Intervenants :


Cible : OBJECTWARE


Cédants : MANAGEUR(S) (David Pinto & Stéphane Cornut)


Investisseurs :

- Equity : BNP PARIBAS DEVELOPPEMENT (Jean-Charles Moulin, Jean-Marc Dussourd & Fanny Paganelli)

- Uni-tranche : APERA ASSET MANAGEMENT (Louis-Matthieu Heck, Matthieu Caron & Mathieu Huck)



Avocat Investisseurs Uni-tranche : NABARRO BÉRAUD AVOCATS (Jonathan Nabarro & Yacine Arhmir)


Due Diligence Cible :

  • Financière : EXELMANS (Stéphane Dahan & Thomas Charmeau)

Conseil M&A Cible : SERVAN CORPORATE FINANCE (Jean-Christophe Coblence)


Banques : LINCOLN INTERNATIONAL SAS (Serge Palleau, Dominique Lecendreux, Aurélien Courtade, Vincent Atanasyan, Charles de Fels & Augustin Mermet)

22 vues0 commentaire

Comments


bottom of page